La Gavroche ou casquette irlandaise

téléchargement 1

Né au XIVe siècle

C’est au XIVe siècle que les premiers chapeaux de type casquette furent portés. À L’époque, elle ne comportait pas de visière et se rapprochait plus d’un bonnet ou à une casquette plate d’aujourd’hui. Principalement porté par les fermiers irlandais, c’est de là qu’elle tire son nom.

En 1571, sous la houlette de la Reine Elizabeth 1er, le parlement britannique vote une loi ayant pour but de stimuler le commerce et surtout le commerce de la laine. À cette fin commerciale, la loi impose donc à tous les hommes de plus de 6 ans « sauf les nobles et personnes diplômées » de porter un bonnet de laine en permanence, sous peine d’une amende quotidienne.
Abrogée en 1597, soit 26 ans plus tard, la casquette ne fut pas abandonnée pour autant. Elle est devenue dans ce laps de temps un symbole des basses classes de la population, les ouvriers, paysans et apprentis voulant marquer leur opposition à la noblesse.

Il faudra attendre quelques 300 ans pour voir la gavroche tel qu’on la connait naitre.  Sa structure est très reconnaissable, 8 panneaux de tissus, bombés, épais, et avec une visière en croissant.

Crise de la patate et nouveaux horizons

Comme vous le savez, le XIXe siècle fut celui des lumières, de la révolution industrielle, mais aussi celui de la crise de la patate. Celles-ci, infectées par le Mildiou (une maladie cryptogamique), devinrent impropres à la consommation et les récoltes furent détruites.

Une terrible famine s’en suivit dans le nord-Ouest de l’Europe et notamment en Irlande. On attribue à cette crise la mort d’environ 1,1 million de personnes (1 million dans la seule Irlande). Pour accompagner cette vague de décès, une importante vague migratoire partit en direction des États-Unis.

Une fois débarqué sur le nouveau continent, et avant de s’imposer sur toutes les têtes, la gavroche commença son ascension populaire par les Newsboy. Ces gamins qui vendaient des journaux dans la rue. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver la casquette irlandaise sous le terme ”Newsboy Cap” au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

where some of the newsboys money goes location wilmington delaware 640

Crise de la patate et nouveaux horizons

where some of the newsboys money goes location wilmington delaware 640

Comme vous le savez, le XIXe siècle fut celui des lumières, de la révolution industrielle, mais aussi celui de la crise de la patate. Celles-ci, infectées par le Mildiou (une maladie cryptogamique), devinrent impropres à la consommation et les récoltes furent détruites.

Une terrible famine s’en suivit dans le nord-Ouest de l’Europe et notamment en Irlande. On attribue à cette crise la mort d’environ 1,1 million de personnes (1 million dans la seule Irlande). Pour accompagner cette vague de décès, une importante vague migratoire partit en direction des États-Unis.

Une fois débarqué sur le nouveau continent, et avant de s’imposer sur toutes les têtes, la gavroche commença son ascension populaire par les Newsboy. Ces gamins qui vendaient des journaux dans la rue. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver la casquette irlandaise sous le terme ”Newsboy Cap” au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

Crise de la patate et nouveaux horizons

Comme vous le savez, le XIXe siècle fut celui des lumières, de la révolution industrielle, mais aussi celui de la crise de la patate. Celles-ci, infectées par le Mildiou (une maladie cryptogamique), devinrent impropres à la consommation et les récoltes furent détruites.

Une terrible famine s’en suivit dans le nord-Ouest de l’Europe et notamment en Irlande. On attribue à cette crise la mort d’environ 1,1 million de personnes (1 million dans la seule Irlande). Pour accompagner cette vague de décès, une importante vague migratoire partit en direction des États-Unis.

Une fois débarqué sur le nouveau continent, et avant de s’imposer sur toutes les têtes, la gavroche commença son ascension populaire par les Newsboy. Ces gamins qui vendaient des journaux dans la rue. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver la casquette irlandaise sous le terme ”Newsboy Cap” au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

Historical photo men wearing shorts

Ici, on peut admiré quatre golfeur britannique du début du siècle dernier. Leur tenu sont typique de l’époque. Cardigan et Plus Four (aussi connu sous le nom de golf knickers) et casquette de rigueur. Le sport ce pratiquait avec une tout autre élégance.

Adoption Européene

Au début du XXe siècle, les classes supérieures européenne et surtout anglaise commencent à adopter ce couvre-chef populaire. Il est vu comme un outil idéal pour la pratique des nouveaux loisirs telle que le golf. Elle est aussi adoptée par les chasseurs ainsi que par des passionnées d’un nouveau genre, les fans de véhicule motorisé. Afin de satisfaire les exigences de cette nouvelle clientèle aisée, la casquette est fabriquée en Tweed, en Feutre ou en velours en fonction de la mode du moment.

Son nom français de gavroche, lui viennent du roman de Victor Hugo « les Misérables ». Et de son personnage célèbre le petit Gavroche, gamin parisien, pauvre et abandonné par ses parents. 

Notre avis: Comme beaucoup de vêtements et d’accessoires, la casquette irlandaise a connu ses heures de gloire et ses périodes de doutes, mais sans ne jamais disparaitre totalement. Elle est relancée sur le devant de la scène à l’aube des années 2000 par les maisons de haute couture ainsi que stars de cinéma comme Johnny Depp. Le gavroche est une pièce mixte et indémodable. Disponible dans toutes les matières communes, elle tiendra nos caboches dégarnies au chaud l’hiver et à l’abri du coup de soleil l’été. Elle a de plus l’avantage de s’accorder avec presque tous les styles.

Deux gavroches à Découvrir

Casquette Chatsworth

Je vous propose de découvrir ici la gavroche Chatsworth de  chez Stanley Biggs. Made in England avec une superbe laine de chez Marling & Evans

  • 75 €
Gavroche en Lin Beige de chez Stetson

Cette Stetson est un superbe exemple de ce que peut être une Hatteras de qualité. celle-ci est bien adapté pour l’été avec sa conception lin.

  • 89 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.