Bombardier B3

Steve McQueen sur un tournage avec son bombardier B3 sur les épaules
C’est à partir des année 70/80 qu’il devient une icône de la culture américaine. Steve McQueen et James Dean en sont des inconditionnels.

Son histoire

Après la Première Guerre mondiale, l’aviation progresse à grands pas et les altitudes de vol augmentent rapidement. Les cabines sont encore rarement pressurisées notamment les cabines de mitrailleurs et les températures à combattre, pour les membres d’équipages, sont de plus en plus rudes. 

C’est à l’aube des années 20 que Leslie Leroy Irvin, parachutiste de son état et premier Homme à avoir sauté en parachute en 1919 créer une combinaison en peau lainée ou ”shearling”, Pour répondre à ce besoin de protection. La peau lainée est simplement une peau de mouton tannée avec sa laine qui est portée retourné.

En 1934, la combinaison sera divisée en deux parties avec la veste qui va devenir le fameux bombardier B3 et le pantalon A3. Cette tenue a l’avantage pour les pilotes d’être très confortable et très chaude. 

Sa construction

Dans sa structure, le B3 a une coupe assez ample ce qui laisse une bonne possibilité de mouvement. Il est coupé court et a une taille qui se resserre avec des sangles de façon à conserver la chaleur, le col est haut et fourré avec deux sangles.

Le Général Patton, avec sont Bombardier B3
Le Général Patton avec son B3
Soldat américain avec le B3 et le pantalon A3
Equipage US avec leur B3 et le pantalon A3
Pilote de chasse américain en bombardier B3
Pilote de chasse et son fidèle blouson

Les marques qu'on recommande

Il est assez facile de trouver des bombardiers aujourd’hui, à la coupe originale ou légèrement restylée, nombre de marques en proposent. Comme pour toutes les vestes en cuir, les bombardiers ne supportent pas bien la médiocrité, il faut donc mieux s’orienter sur des marques haut de gamme telles que Aeroleather, Real McCoyEastman Leather. Il est également facile de trouver des pièces de deuxième main sur Etsy, Vinted et autres sites spécialisés. Ils auront l’avantage d’être plus abordables et d’avoir déjà une jolie patine.

L'entretien

Rapproche-toi d’un teinturier spécialiste du cuir. Si tu le portes très régulièrement, tu peux le retourner et le laisser à l’air libre pendant 24h de temps en temps. La laine est une matière respirante qui ne prend pas les odeurs, une simple aération lui donnera un coup de frais. Une ou deux fois par an, suivant les conditions climatiques dans lesquelles il est porté, il est possible de le graissé avec de la graisse végétale ou de phoque. 

La peau, et tous les types de cuirs (les vrais cuirs évidemment) sont des matières organiques, elles ont besoin de respirer, il ne faut pas les entreposer dans une malle hermétique, un sac sous vide ou une housse en plastique. 

Notre avis: Pour possédé un modèle vintage datant du milieu des années 90, je peux dire que ce blouson est un must have. Il s’accorde à merveille avec quantité de looks vintage. Il est effectivement très confortable et il tient vraiment très chaud. Inutile de porter plus qu’un henley en dessous jusqu’à -2° ou -4°. Petit détail, il ne possède pas de poche intérieur, mais les poches latéral sont assez profonde pour y mettre vos clefs sans crainte. 

Deux bombardiers exceptionnel

USAAF Type B-3 Contract No. 42-5110-P vue de face

Nous avons parlé d’Aeroleather dans un papier que tu peux retrouver iciVoici une leur interprétation du blouson que je trouve superbe. Celui-ci est accessible pour 800 £. 

Le Bombardier B3 de la magnifique marque japonaise Real McCoy

Voici le modèle B3 de chez Real McCoy, somptueux comme toutes leurs pièces. En revanche, c’est un des plus chers que tu croiseras, il faut compter 3 300 £ pour celui-ci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.